mercredi 21 février 2018

Barkhane : décès du sergent-chef Emilien Mougin et du brigadier-chef Timothé Dernoncourt

hebergement d'image



Ce 21 février matin, un véhicule blindé léger du groupement tactique désert blindé engagé dans l’opération Barkhane a été frappé par un engin explosif improvisé dans la région de Ménaka au Mali. L’explosion a provoqué la mort de deux soldats du 1er régiment de spahis, et blessé un autre.

Les sergent-chef Mougin et brigadier-chef Dernoncourt sont tombés dans l’accomplissement de leur mission.

Mali: Deux soldats français de l'opération Barkhane tués et un autre blessé

Deux soldats français ont été tués et un autre blessé, ce mercredi matin près de Gao au Mali, a indiqué une source militaire.

Un véhicule blindé de l'opération Barkhane a heurté un engin explosif dans la région d’Indelimane, tuant deux soldats français et en blessant un autre, a confirmé l'armée.

Mots-clés :

La Musique de la Légion étrangère au Vélodrome.

Coopération franco-américaine entre terre et mer